Comment aider mon enfant à devenir autonome lors du repas ?

Il faut savoir qu’un bébé mange d’abord pour se procurer du plaisir en se rappelant le sentiment de sécurité et de bien-être de la succion. L’autonomie du repas est une étape importante chez l’enfant pour développer sa motricité et son éveil du goût.

Alors, quel repas privilégier pour bébé ? Comment les préparer ? Et surtout, quand faut-il introduire un aliment en particulier ? Dans cet article, on vous donne les réponses à vos questions et quelques petites astuces pour vous aider dans cette nouvelle aventure.

 

Les aliments

 

L’introduction des aliments solides se fait généralement à partir de 6 mois. La croissance de votre enfant se développe et il est nécessaire de lui apporter plus d’énergie. Préconisé par des médecins, il est conseillé de commencer les aliments solides entre 4 mois et 6 mois pour faciliter l’adaptation et diminuer le risque d’allergènes.

Pour savoir à quel moment votre enfant est prêt, il suffit simplement de l’observer. Si le lait ne suffit plus (augmentation de la fréquence), si votre enfant commence à mâcher et se tenir correctement, alors vous pouvez commencer la diversification. L’introduction d’une alimentation solide est aussi souvent recommandée plus tôt pour tenter de soulager les enfants atteints de reflux gastro-œsophagien (RGO).

Il y a deux méthodes pour démarrer facilement l’alimentation de bébé. La première, qui est plutôt la méthode classique, consiste à donner de la purée lisse de 4 à 6 mois puis des morceaux mous de 8 à 10 mois et ainsi de suite. La seconde est la diversification menée par l’enfant (DME). Cette méthode consiste à manger rapidement de tout comme un adulte avec de gros morceaux bien cuits (carottes, pomme de terre, courgettes etc). On ne passe pas par des étapes d’aliments mixés.

Pour faciliter la diversification des variétés, il est conseillé d’introduire un nouveau produit alimentaire à la fois. Il faut plusieurs jours pour accueillir un nouveau goût et pour développer l’habitude de votre enfant. Et s’il n’aime pas, tentez une nouvelle fois plus tard. Cela permet également de contrôler une éventuelle allergie à un nouvel aliment.

L’important est que la consommation de repas solides ne réduit pas la quantité de lait consommé car le lait reste l’alimentation principale jusqu’aux 12 mois de votre bébé. A partir de 7-8 mois, les repas seront réguliers avec une belle combinaison d’aliments. Offrez à boire et à manger à la demande jusqu’à 1 an.

Attention, les aliments petits, durs et ronds jusqu’à 4 ans sont à éviter pour le risque d’étouffement. En cas de fausse route, ils auraient la taille de bloquer la trachée et empêcheraient l’air de circuler. Cela nous paraît évident pour des aliments comme les cacahuètes, mais il est également important de prêter attention à la façon dont on coupe les aliments. Une saucisse doit par exemple être coupée dans le sens de la longueur, car en rondelle, elle aurait alors le diamètre de la trachée.

Les saveurs et textures

 

De la naissance à 3 ans, les papilles de bébé se développent et l’éventail des textures s’offrent à eux pour développer leurs habiletés psychologiques. Il est donc nécessaire de varier les textures, les tailles, les aliments pour diversifier l’alimentation.

Lors des débuts, les aliments sont écrasés ou mixés pour faciliter l’insertion du repas. Par la suite, il porte lui-même des petits bouts d’aliments mous pour développer sa motricité en mangeant seul. Entre 9 et 12 mois, votre enfant est capable de manger de tout, en petits morceaux.

Vous pouvez également donner différents aliments à votre enfant grâce aux tétines grignoteuses. Elles permettent de faire goûter sans mixer ou apprendre à mâcher. Ce n’est pas l’outil utilisé en première intention, mais cela peut-être une bonne alternative en cas de besoin.

Grignoteuse bébé - ZakuwGrignoteuse bébé - ZakuwGrignoteuse bébé - Zakuw

Certains produits sont à bannir comme le sel, la sauce, l’assaisonnement, le beurre ou les épices car ils modifient le véritable goût des aliments. Il en est de même pour les conserves et les produits surgelés non destinés aux enfants, les produits d’alimentations types petits pots pour bébé sont bien adaptés à leurs besoins. Mais il est tout à fait possible de cuisiner des petites recettes maison en suivant ces recommandations.

Le miel et le sucre sont également déconseillés avant 12 mois. Pour l’eau, il faut éviter les goûts aromatisés car les goûts neutres sont mieux acceptés par les enfants. L’apprentissage de l’alimentation se fait jusqu’à 2 ans pour éduquer le goût. Il faut donner un aliment une dizaine de fois avant que bébé n’apprenne à aimer ou à détester, la répétition familiarise l’aliment. Alors, un peu de patience et chacun son rythme.

On rappelle que l’éveil du goût se fait par les autres sens :
L’odorat : Dans le ventre, votre enfant se familiarise déjà avec les odeurs.
Le toucher : Laissez le libre d’utiliser ses doigts pour s’approprier les aliments.
La vue : Voir les parents manger avec plaisir est un plus.

Nous vous conseillons également de ne pas mélanger les aliments, ceci est important pour privilégier la dissociation des références. Alors pourquoi ne pas craquer pour de jolies assiettes compartimentées ?

Assiette compartimentée Liewood Assiette compartimentée LiewoodAssiette compartimentée EZPZ

Développement de la coordination et des gestes

 

La motricité fine est très importante pour le développement, elle consiste à utiliser les petits muscles de votre enfant dont ses doigts et ses mains pour effectuer des gestes simples et basiques. Lors de l’enfance, celle-ci intervient sur la coordination des mains vers la bouche lors des repas.

Une cuillère pour faire l’avion

Pour les débuts de la diversification, privilégiez les cuillères en silicone, la matière douce et tempérée sera une bonne transition à la tétine du biberon.

De 9 à 12 mois, vous pouvez donner une cuillère à bébé pour qu’il se familiarise avec l’objet. Jusqu’à 18 et 24 mois, le trajet de la cuillère à la bouche sera difficile sans renverser. Cependant, après quelques entraînements et d’encouragements, votre enfant saura totalement faire ce trajet en toute autonomie.

Vous pouvez également lui proposer de s’entraîner de manière ludique, par exemple en nourrissant une poupée à la cuillère ou avec le sable sur la plage, en été. Il existe de jolies cuillères pour divertir votre enfant mais aussi des cuillères adaptés pour la motricité. Il existe également des cuillères dites ergonomiques. Elles sont courbées pour droitier ou gaucher et permettent de ne pas fléchir le poignet car c’est un geste plus technique.

Cuillère silicone Liewood Cuillère silicone Mushie Cuillère ergonomique droitier Kizingo

Passons aux couverts !

De 2 à 4 ans, vous pouvez intégrer la fourchette aux repas de votre enfant pour qu’il puisse commencer à piquer, on passe à l’apprentissage de la précision. Par la suite, vous allez pouvoir aussi ajouter le couteau qui ne coupe pas mais qui permet de pousser les aliments dans la fourchette sans utiliser les doigts.

Un indispensable pour développer un maximum la coordination des gestes de votre enfant !

Couverts métalliques - We Might Be Tiny Cuillère et fourchette sans BPA Mushie Cuillère et fourchette sans BPA Mushie

La plaisir de boire

Entre 9 et 12 mois, bébé va entreprendre de tenir son biberon seul, mais les bras de maman et papa seront encore bien présents. Après 12 mois, il est conseillé d’habituer votre enfant à boire avec un verre ou un gobelet pour les liquides (hors lait).

Il faut savoir qu’il y a plusieurs formats de récipients pour faire boire régulièrement les enfants. Cependant, le verre classique avec l’aide d’un parent reste la meilleure solution pour pour faire travailler au mieux les muscles de la bouche. Pour les renversements trop fréquents, les gobelets souples avec paille sont également une très bonne alternative.

Gourde inox avec paille Liewood 4 gobelets silicone Liewood       2 gobelets avec anses Liewood

Besoin d’aide en cuisine ? Attention aux tâches !

 

Pour faire de bonnes recettes ou pour passer des moments rigolos en cuisine, vous pouvez avoir envie d’investir en matériel pour vos petits loups. Chez little cecile, nous proposons de jolis moules pour gâteaux, crêpes et pancakes. Ainsi que des coffrets sympathiques !

Moules à crêpes Liewood Coffret On s'amuse en cuisine Chef Club Moule à gâteau Liewood

Afin d’obtenir une panoplie complète de cuistot, votre enfant peut même s’équiper d’un petit tablier et de maniques pour rentrer dans son rôle de coéquipier. De plus, le couteau Kiddi Kutter est un moyen amusant et sûr pour les parents d’enseigner à leurs enfants l’art de la cuisine. Cela peut même les aider à apprécier davantage les aliments préparés et cuisinés.

Maniques pour enfantCouteau KiddikutterTablier Camcam pour enfant

Pour une participation sans prise de tête et surtout sans tâches, différentes marques proposent des tabliers pratiques, à manches longues ou à manches courtes pour éviter les catastrophes sur son pull ou tee-shirt préféré.

Bavoir intégral imperméable Liewood avec manches Bavoir tablier éponge Nobodinoz Bavoir imperméable Liewood Dinosaures

 

Pour conclure, nous espérons avoir répondu aux questions essentielles. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou pédiatre en cas de questions spécifiques et pour un suivi diététique. Cela permettra de vous rassurer et d’obtenir un maximum de conseils pour introduire et diversifier l’alimentation de votre enfant.

Si vous souhaitez avoir plus de précisions sur un produit, vous pouvez passer en boutique pour un conseil personnalisé.

little cecile
Maman de 3 enfants, passionnée de l'univers féerique de l'enfance et docteur en pharmacie. Je suis très sensible à la qualité des produits pour mes enfants, et je propose en boutique des produits à l'image de ceux que je déniche pour eux.
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back To Top